Sélectionner une page

« Les archivistes ont le pouvoir de vous effacer de l’histoire. »
– Inconnu

Telle est la réalité, quoiqu’un peu extrapolée, de notre profession ! Cependant, à l’heure où le monde des archives et de l’information évolue, nous devons également, en tant que professionnel, s’adapter et faire face aux nouveaux défis qu’apporte cette transformation.

Au cours du prochain congrès, nous explorerons comment les différentes fonctions de l’archivistique, ainsi que le profil de compétences des professionnels doivent eux aussi s’adapter à l’évolution des organisations et de la société.

Je vous invite donc à soumettre vos idées de présentation, afin de participer aux réflexions telles que décrites dans les indications ci-dessous.

C’est ainsi qu’au nom du comité organisateur, je vous dis au plaisir et à bientôt !

Francis Rancourt-Proulx
Président du 48e congrès annuel de l’AAQ

Le 48e Congrès de l’AAQ se tiendra sous le thème « Archives, information, monde numérique : comment se projeter dans l’avenir ? », du 5 au 7 juin 2019, à Gatineau.

Nous vivons dans un monde où toute information est accessible rapidement, à un vaste public peu importe l’endroit, le temps ou le support. Transmettre de l’information est donc devenu une véritable course contre la montre et nombreuses sont les sources d’information qui se disputent la première place. « 1,2,3, partez ! » Que la meilleure source d’information gagne !

Vous êtes invités à soumettre une proposition de communication qui pourrait notamment répondre à une des questions suivantes :

  • Transfert d’archives vers le numérique : L’environnement de travail en est-il affecté ?
  • La propriété intellectuelle a-t-elle des droits sur les archives numériques ?
  • Comment exploiter et diffuser convenablement les archives numériques?
  • Accessibilité de l’information : beaucoup et/ou trop de sources d’information?
  • Que font les professionnels de l’information afin de capter l’attention du public ?
  • Comment les professionnels répondent-ils aux demandes constantes pour l’accès numérique dans des délais si courts?
  • Gestion du flux d’information : Que faire de cette nouvelle information et de celle déjà existante ? Comment la rendre disponible, la traiter intellectuellement (Gestion des connaissances) ? Quelles mesures faut-il adopter ?
  • Qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui ne l’est pas ? Où s’arrêter? (Fausses nouvelles)
  • Quelle est la place de l’éthique dans tout cela? Devons-nous en instaurer une?
  • Comment éduquer au monde numérique? Le rôle de la littératie.
  • Comment les jeunes d’aujourd’hui pensent-ils influencer ce monde dynamique?
  • Comment nos procédures de travail sont-elles affectées?
  • Quelles nouvelles technologies nous assistent avec ce mouvement constant/persistant?
  • Comment gérer le big data? Quels sont ses avantages et ses risques?

Modalités de soumission des propositions de communication

Types de communication souhaitées :

  • Conférence de 30 minutes suivie d‘une période de questions de 10 minutes ;
  • Conférence d’une heure suivie d’une période de questions de 15 minutes ;
  • Séance complète composée de deux conférences de 30 minutes suivies d’une période de questions ;
  • Table ronde d’une heure (3 ou 4 panélistes) : brève présentation de chacun des panélistes, suivie d’une période de discussion et questions ;
  • Séance de perfectionnement d’une demi-journée (2 h 30) ;
  • Séance par affiche ;
  • Autre proposition (Veuillez communiquer avec David Rajotte pour discuter du format de la proposition avant de la soumettre).

Contenu des propositions de communication

  • Titre et résumé de la communication : 400 mots maximum.
  • Afin de normaliser toutes les propositions, nous vous invitons à écrire au « nous » au lieu du « je ».
  • Indication du choix du type de communication (présentation, conférence, panel, perfectionnement).
  • Brève notice biographique sur le ou les conférenciers (nom, institution, titre, formation générale, expérience, engagement) : 100 mots maximum.
  • Indication de l’équipement requis (internet, projecteur, écran de projection, ordinateur, micros, tableaux, tables pour les participants, etc.)

Réception et analyse des propositions de communication

Les propositions de communication doivent être envoyées au plus tard le 16 novembre 2018 à David Rajotte : david.rajotte@canada.ca. Un accusé de réception sera envoyé aux auteurs.

Le comité du programme analysera les propositions de communications reçues jusqu’au début janvier 2018. Une réponse sera transmise aux auteurs au plus tard le 18 janvier 2019.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec David Rajotte par courriel ( david.rajotte@canada.ca) ou téléphone (613-979-9084).

Calendrier

5 septembre 2018 Lancement de l’appel de communications
16 novembre 2018 Date limite de réception des propositions
Au plus tard le 18 janvier 2019 Réponse du Comité du programme aux auteurs
Février 2019 Publication du programme préliminaire
3 mai 2019 Date limite pour l’envoi des présentations et communications

Téléchargez la version PDF de l’appel de communication : Appel de communications-2019-1.pdf